Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les  bases  du  dessin ... et  de  la  peinture

PERSPECTIVE A 3 POINTS DE FUITE

28 Septembre 2007 , Rédigé par JAIME Publié dans #abc-dessin

  Rarement utilisé, sauf cas particuliers pour amplifier une perspective représentant des édifices très hauts (église, gratte-ciel etc.). Dans cette perspective les verticales ne sont pas parrallèles mais rejoignent un 3ème point de fuite situé en-haut et vers lequel convergent ces lignes de fuite. Il faudra représenter notre point de fuite en-bas dans le cas d'une "vue plongeante".
L’exemple ci-dessous détaille le mode opératoire pour cette perspective, mode opératoire identique à celui de la perspective à 2 points de fuite :
-  définition et représentation du niveau des yeux, ici en trait bleu,
-  tracé du point de fuite à gauche et à droite, ici largement en-dehors de l’esquisse. Les lignes de fuite vers le point de fuite droit sont représentées en rouge et celles vers le point de fuite gauche sont représentées en jaune.
-  Par contre il convient de rajouter à cette forme de perspective un 3ème point de fuite. Ce point est situé aussi très largement en-dehors de l’esquisse et les lignes de fuite vers ce point sont représentées en vert. Cette représentation confère à l’ensemble du sujet beaucoup plus de majesté et exprime mieux la taille et l’élancement de l’édifice.
Le sujet, ici le « Sacré-Cœur » à Paris, est bien adapté pour un dessin à l’encre de Chine.
Nous allons donc commencer par effectuer une esquisse globale au crayon graphite qui nous permettra de mieux corriger les éventuelles erreurs.

Voir ci-dessous l’image de l’esquisse comportant en couleur, le niveau des yeux et les principales lignes de fuite.

EXERCICES-0575.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous passons ensuite au tracé des différents traits par l’intermédiaire d’une petite plume et de l’encre de chine. Ici j’ai utilisé du papier aquarelle dans le but d’ajouter à la fin de légères touches de couleurs permettant ainsi de faire ressortir la blancheur des pierres du bâtiment. Par contre je tiens à souligner qu’un travail sur du papier « bristol » est plus facile car la plume de dessin n’accroche pas les fibres du papier. De plus la couleur de fond de ce papier est beaucoup plus blanc que le papier aquarelle. Il est intéressant d’utiliser des plumes de dessin d’épaisseurs différentes surtout pour réaliser les hachures.

Voir ci-dessous sujet en cours d’exécution et sujet terminé à l’encre de Chine.

EXERCICES-0578.JPG 

EXERCICES-0580.JPG 

Vous pouvez vous arrêter là. Pour ma part, il ne me reste plus qu’à poser quelques touches d’aquarelle pour relever l’ensemble et lui « donner un peu plus de lumière ».
Voir ci-dessous le sujet terminé

EXERCICES-0586.JPG

Certes, en cherchant bien on pourra découvrir quelques imperfections mais l'essentiel c'est que "l'ensemble fonctionne correctement".
Nota: Pour ceux qui connaissent .... ils constateront que j'ai "coupé" les arbres qui entourent le Sacré-Coeur pour que le l'édifice puisse mieux respirer.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article