Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les  bases  du  dessin ... et  de  la  peinture

LA PEINTURE ACRYLIQUE

12 Novembre 2016 , Rédigé par JAIME

La couleur acrylique est un mélange de pigments et de résine synthétique qui donne une pellicule élastique en séchant. Une de ses principales qualités : elle sèche rapidement ce qui permet une progression plus rapide par rapport à la peinture à l’huile. 
Elle se travaille facilement, est très résistante et assez élastique même après séchage. 
Très bonne tenue et résistance à la lumière, donc ne s’altère pas dans le temps.
Peinture à utiliser pour ceux qui sont allergiques à l’essence de térébenthine puisqu’elle ne dégage pratiquement pas d’odeurs.

REMARQUE : Il n’est pas interdit d’utiliser l’acrylique comme première couche ou esquisse et de continuer à l’huile = travail gras sur maigre. Pour les impatients, gain de temps important pour passer rapidement à l'huile.

Recommandation : Privilégiez les couleurs de marque car celles de bas de gamme sont beaucoup plus transparentes du fait d’une composition plus pauvre en pigment. Le prix  de ces couleurs de marque est sensiblement identique aux couleurs de peinture à l’huile.

Comparatif de prix :
pour la couleur « Bleu céruléum » (une des plus chers) en tube de 60 ml sauf indication contraire :
- OLD HOLLAND 19€,         - LASCAUX 17,5 € pour 45 ml          - WINSO NEWTON 17,5 €
- GOLDEN 16,5 €                - SENNELIER 15 €                              - LIQUITEX 9,5 €                
- ARTIST 9 € 
                                        
- Le prix des autres acryliques extra-fines se situent entre 7 et 12 € pour un tube de 60 ml.
- Le prix des acryliques études, (de moindre qualité) autour de 4 € pour un tube de 60 ml.
Nota : vous trouvez aussi des acryliques en grande contenance, flacon ou pot  de 250, 500 et 750 ml pour un prix plus abordable ramené au ml.  Ces grandes contenances peuvent aussi servir à une première couche en fond pour huile.

TRAVAIL A L'ACRYLIQUE :
Travail identique avec les mêmes outils, pinceaux et couteaux, que pour la peinture à l’huile.
Moins opaque que la couleur à l’huile, la couleur acrylique devient assez transparente lorsqu’elle est travaillée avec de l’eau ou tout autre produit tel que médium ou gesso.
Les rectifications par superposition de couleur sont à réaliser, de préférence, après avoir interposé une couche de blanc parce que  c’est la couleur la plus opaque.
Tenez compte de la modification au séchage. En effet, quand la couleur est humide, elle  semble plus claire et saturée, mais devient plus sombre après séchage.
Au cours de l’exécution ainsi qu’à la fin, n’oubliez pas de plonger et de nettoyer régulièrement vos pinceaux pour éviter un durcissement assez rapide de la couleur. Lorsque vous aurez fini, terminez par un bon nettoyage eau et savon.

PRINCIPAUX  MATERIAUX UTILISES EN COMPLEMENT

- Médium fluidifiant qui facilite les aplats et donne de la brillance. N’employez pas une quantité trop importante de médiums dans vos mélanges. Vous éviterez ainsi une altération de vos couleurs.
Une proportion de 10 à 30 % reste acceptable selon l’effet recherché.

- Pâte de modelage que vous trouvez en différentes couleurs. Ce matériaux épaissit le motif mais permet aussi d’intégrer et de fixer d’autres matériaux tels que sable, verre, bois ou tissu.
La pâte n’altère pas les nuances des couleurs et peut être mélangée dans une proportion allant jusqu’à 50 %.
Pour des épaisseurs importantes, procédez par ajout de couches successives.

- Gel de texture comparable à la pâte de modelage, mais d’une consistance différente.
Cette matière apporte du volume à votre couleur.

- Pâte à craqueler qui développe des fissures en séchant. A utiliser en sous couche ou sur les couleurs déjà sèches. Dans ce dernier cas, les fissures permettent de redécouvrir les couleurs sous-jacentes. Il est possible de mélanger cette matière aux différentes couleurs.

- Retardateur de séchage qui permet de travailler plus longtemps la couleur.
Selon le retardateur utilisé, ce temps peut aller jusqu’à quelques heures.
Ne pas dépasser une proportion de 10 % dans vos mélanges.

- Médium diffuseur pour les glacis, donne une transparence et facilite la pose des couleurs.

- Médium retardateur pour prolonger le temps de séchage.
Selon le type de médium, ce temps peut être prolongé d’une dizaine de minutes voir de quelques heures.

- Vernis de finition, la composition étant différente à ceux utilisés pour la peinture à l’huile.
Existe en vernis mat, brillant ou satiné.

Aérosols et marqueurs acryliques
Pour terminer sur ces différents matériaux, il convient de ne pas oublier l’acrylique en aérosol ou une marque (MOLOTOW de fabrication allemande) domine largement. Cette peinture extra-fine propose un choix assez large de couleurs et ce ne sont pas les grapheurs qui diront le contraire.
Des buses spéciales permettent un travail très précis inférieur au millimètre.
Les prix pour une bombe aérosol de 400 ml se situent, selon la couleur,  entre 8 et 23 € pour les plus chers.

Des marqueurs rechargeables à base d’acrylique viennent compléter le choix des aérosols.
Cela présente un avantage énorme. En effet, en mélangeant les acryliques de recharge vous pouvez créer vos propres couleurs et remplir des marqueurs vides. A noter que ces marqueurs sont disponibles avec des pointes interchangeables.

EXEMPLES DE TRAVAIL A L'ACRYLIQUE

LA PEINTURE ACRYLIQUE

Sur ces essais vous trouvez en :
- 1   Superposition de 2 couleurs posées dans l’humide qui donne une troisième couleur.
- 2   Superposition sans dilution, la couleur jaune posée en premier, n’apparait plus sous le bleu.
- 3 et 4   Mélange de la peinture avec du gel fluidifiant, permet de créer des textures tout en gardant une bonne transparence. Avant le séchage il est possible de rayer la surface pour en modifier l’aspect. Si la première couleur est sèche, les rayures laissent apparaitre le rouge.
- 5   Certaines couleurs assez teintantes vont assombrir énormément la teinte pour tirer vers des bruns foncés.
- 6   En rayant la couleur humide avec la pointe du pinceau ou un autre objet, on retrouve difficilement la teinte initiale du papier. Il reste toujours un résidu de couleur. Pour éviter cet inconvénient vous pouvez utiliser, un médium de masquage à retirer rapidement après séchage de la couleur.
- 7   Un dégradé est possible avec l’acrylique en mouillant préalablement le support et en « tirant » la couleur du foncé vers le clair.

LA PEINTURE ACRYLIQUELA PEINTURE ACRYLIQUE

GLACIS
L’emploi d’eau ou de gel fluidifiant donne un aspect ressemblant à l’aquarelle.
Dans l’exemple à gauche, des couleurs ont été superposées.
La première couche étant sèche, on superpose la nouvelle couleur après l’avoir dilué avec de l’eau ou du gel.
A droite de l’illustration, l’emploi de gel épaississant posé sur la couleur structure la composition tout en gardant une certaine  transparence.

STRUCTURES
Dans l’exemple de droite, les couleurs ont été posées, puis après avoir séchées, elles ont été recouvertes avec un gel préalablement teinté avec une couleur.
Pour structurer le gel sur la surface, toutes sortes d’outils peuvent être utilisés : peigne, couteau à peindre, spatule, shaper, etc.

DIFFERENTES FACON DE PROCEDER :

Dans l'exemple ci-dessous, vous trouverez  des zones travaillées selon plusieurs méthodes :
- toutes les zones A = travail en aplats
- toutes les zones T = travail en transparence et recouvrement
- toutes les D = travail  ou les couleurs ont été diluées avec du médium. Pour la zone sous la bouteille, la couleur liquide a été posée et la surface légèrement surélevée pour maîtriser les coulures

PIMENTS Contre-plaqué 62 x 76 préalablement préparé au gesso

PIMENTS Contre-plaqué 62 x 76 préalablement préparé au gesso

Dans l'exemple ci-dessous vous trouverez un travail différend basé sur la pose des couleurs humides et fondues sur le support afin d’adoucir les délimitations. Ce procédé permet l’interpénétration des couleurs.
L’aspect final s’apparente à la peinture à l’huile.

GUERRIER MASSAI Châssis toilé 28 x 36

GUERRIER MASSAI Châssis toilé 28 x 36

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

VADECASTEELE 23/05/2017 18:11

Bonjour,
Je je parviens pas à me connecter. Après avoir indiqué mon adresse mail, on me dit ne pas reconnaître le nom de l'utilisateur. Merci de m'informer.

JAIME 10/06/2017 15:51

Pour consulter mon blog je ne demande pas d'adresse mail. Le problème doit venir d'ailleurs. Envoyez-moi un mail à jmdessin@estvideo.fr et expliquez-moi ce que vous voulez consulter.

cressent alain 13/11/2016 11:04

Je peins à l'acrylique depuis quelques années.Je voudrais avoir la consistance de l'huile.Je pense que le gel de texture pourrait m'aider.Quand pensez -vous?

JAIME 13/11/2016 11:34

En effet, ce gel peut améliorer la consistance. Néanmoins, il est difficile d'obtenir les mêmes dégradés qu'avec de la peinture à l'huile. L'acrylique en séchant perd un peu son brillant et ne renvoie pas aussi bien la lumière.