Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les  bases  du  dessin ... et  de  la  peinture

LE " BEAU "

15 Avril 2009 , Rédigé par JAIME

LE " BEAU "

 

« BEAU » : qu’est-ce que l’on entend par beau ?
Des réponses peuvent être apportées selon la sensibilité de chacun.
Néanmoins, le beau est une idée importante pour l’individu depuis l’âge des hommes des cavernes.

Le beau développe un sentiment, des sensations propres à chacun. En analysant les différents éléments qui déclenchent ces sensations, nous pouvons constater qu’il existe une certaine harmonie, un certain rythme.
Ces notions ont particulièrement été développées chez les Grecs, notions régies par des lois et rapports concernant toute forme que l’on dit esthétique.

C’est un accord entre l’idéal et le réel. L’idéal quant à lui est généré par notre formation dans les différentes matières et influencé par les images enregistrées depuis notre enfance. C’est en somme notre « mètre étalon » sur lequel notre subconscient se base pour analyser et porter un jugement. D’où l’importance d’une bonne base de culture pour développer et permettre de mieux voir et ressentir.

Il y a une règle principale qui domine toutes les autres et s’applique lors de la création ou réalisation d’une œuvre. C’est ce que Platon appelait « L’unité dans la variété ». Nous retrouvons là, ce qui est réalisé dans le rapport du nombre d’Or en architecture, en dessin, dans la nature même.
Ces rapports de dimensions sont déterminés par l’œil, analysés par le cerveau et comparés à nos acquis.

Prenons un exemple : la musique. Cette discipline est le résultat de vibrations (notes) dont les valeurs en nombres sont un rapport mathématique. Tout  son intermédiaire (fausse note) produit une impression désagréable. On sait que l’oreille (néanmoins analyse du cerveau) est favorablement impressionnée par une succession de notes harmonieuses (les accords), mais défavorablement par les dissonances désagréables.
Cette sensation est réellement  ressentie.

C’est donc dans le bon emploi des différents rapports :
- rapport de dimension et de proportion,
- rapport de répétition et de symétrie,
- rapport de couleurs, de complémentarité et de juxtaposition,
- rapport de lumière et d’ombre
qui va produire la beauté d’une œuvre.
Pour le spectateur, ces rapports génèrent une pensée créatrice et produisent des émotions. Ils permettent d’être mieux compris de ce que l’artiste a représenté et voulu exprimé.

Dans l’art, les rapports les plus simples produisent les sensations les plus agréables.

 

Merci pour vos commentaires et vos remarques sur le BEAU.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article