Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les  bases  du  dessin ... et  de  la  peinture

PERSPECTIVE OBLIQUE D'UN ESCALIER

27 Septembre 2007 , Rédigé par JAIME

Dans notre exemple, nous retenons comme hypothèse un escalier de 1,60 m de hauteur comportant des hauteurs de marches de 20 cm, donc 8 marches.
Notre niveau des yeux est à 1 mètre.
Nota : Les 2 points de fuite ont été fixés arbitrairement pour pouvoir les représenter sur le croquis. Dans la réalité, en fonction de notre position exacte, il aurait fallu les éloigner en dehors de notre esquisse ce qui aurait donné des lignes de fuite qui tombent ou montent moins abruptement.
Voir les illustrations successives ci-dessous. Un clic agrandira l'illustration.


Nous commençons par représenter en perspective notre volume global de l’escalier qui peut être inscrit dans un parallélépipède rectangle. Cela ne devrait plus comporter de difficultés pour vous. Attention néanmoins de bien positionner le niveau des yeux en corrélation avec la hauteur de l’escalier. Ci-dessous le volume avec ses deux points de fuite PFg et PFd.

Ensuite, nous représentons la hauteur de la 1ère marche, hauteur égale à 1/8 ème de la hauteur de l’arête la plus proche de nous. Nous terminons par la représentation du plan incliné qui couvre le nez des marches. Voir ci-dessous.

La hauteur de l’arête est divisée en 8 parties égales pour une bonne représentation des 8 marches : 1,60 m divisé par 0,2 = 8. A partir de chaque point nous dessinons nos lignes de fuite vers la gauche. A l’intersection de la ligne de fuite 1 avec la ligne du plan incliné, nous dessinons une verticale jusqu’au niveau de la marche du dessous. Idem pour les points 2 à 6. Nous obtenons donc 6 verticales qui partent du plan incliné vers le bas. Voir ci-dessous.

A l’intersection de ces verticales avec le niveau inférieur nous pouvons tracer les lignes de fuite vers la droite pour représenter le nez des marches.

Pour terminer, nous dessinons les autres verticales du coté droit ainsi que les lignes de fuite vers la gauche. Nous pouvons alors représenter le plan horizontal de chaque marche. Un volume supplémentaire est ajouté à gauche pour terminer l’escalier par un palier.

Ci-dessous l’escalier terminé ……..
Nota : vous remarquerez que le plan horizontal des marches est visible pour les 4 premières marches, les autres devenant invisibles à partir de la 5ème à 1 m … qui est aussi sur le niveau des yeux.

Evolution des différents tracés
Evolution des différents tracés
Evolution des différents tracés
Evolution des différents tracés
Evolution des différents tracés

Evolution des différents tracés

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article